Parlons de Foot

Ici, on parlera de tout ce qui est racine du mot football ^^
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 actualité .. journée

Aller en bas 
AuteurMessage
vic-nba

vic-nba

Nombre de messages : 115
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

actualité .. journée Empty
MessageSujet: actualité .. journée   actualité .. journée Icon_minitimeMer 2 Mai - 13:19

Les Reds de Liverpool avaient promis l'enfer aux joueurs de José Mourinho, ils ont tenu parole. Au terme d'un match riche en suspense mais pauvre en jeu, l'équipe de Rafael Benitez s'est qualifiée mardi pour la septième finale de Ligue des champions de son histoire (1-0, 4 t.a.b à 1). En trois saisons, l'entraîneur espagnol a remporté ses trois demi-finales contre les Blues (C1 en 2005 et 2007, Coupe d'Angleterre 2006)

Mercredi soir, Manchester United jouera à San Siro face à l'AC Milan fort d'une avance minimale. Après le somptueux duel du match aller (3_2), on peut s'attendre lors de cette manche retour à un bras de fer tout aussi disputé entre Anglais et Italiens. En ligne de mire, Athènes, la finale, le 23 mai prochain.
Revenir en haut Aller en bas
http://vic-nba.skyblog.com
vic-nba

vic-nba

Nombre de messages : 115
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

actualité .. journée Empty
MessageSujet: Re: actualité .. journée   actualité .. journée Icon_minitimeMer 2 Mai - 16:12

Les Reds se sont qualifiés pour leur deuxième demi-finale de Ligue des champions en trois ans, en dominant Chelsea au bout des tirs au but (1-0, 4 t.a.b à 1). Grands perdants de cette soirée pauvre en jeu et en spectacle, les Blues, eux, voient leur rêve de quadruplé définitivement anéanti.
Une demi-finale conforme aux attentesEt Anfield explosa. Enfin. Libéré, au bout de deux heures d'un duel sous grande tension. Un dernier tir au but signé Kuyt et les écharpes des 45 000 supporters de Liverpool se levèrent à l'unisson. Benitez pouvait serrer les poings : son club atteignait pour la septième fois de son histoire une finale de Ligue des champions. Mourinho pouvait, lui, pester, mais la victoire des Reds semblait somme toute logique vu le nombre d'occasions que Gerrard et cie s'étaient procurés. Quant au spectateur, il rêvait déjà à l'affiche du lendemain, tant la prestation de la soirée avait cruellement manqué de saveur.

Mais pouvait-il, finalement, en attendre autre chose ? Les observateurs avaient prévu une rencontre intense, elle le fût. Une ambiance des grands soirs, là encore, contrat rempli. Un choc physique ? Les fautes directes ponctuèrent la rencontre et polluèrent le jeu. Et comme en 2005, Liverpool repartait au vestiaire sourire aux lèvres. Dernière leçon de l'affrontement, prévisible encore : quand Didier Drogba ne va pas, c'est tout Chelsea qui déjoue.
Une rencontre équilibrée et ... insipidePourtant, dans les quinze premières minutes, les Blues dominaient nettement la bataille du milieu, et c'est sur un coup de pied arrêté, bêtement concédé par Joe Cole, que Liverpool trouvait une première fois la faille. La passe de Gerrard, un petit bijou de précision, trouvait le pied gauche d'Agger (22e). Liverpool avait refait son retard. Venu protéger son capital et opérer en contre, Chelsea peinait à réagir. Drogba essayait bien de remettre les siens en selle d'une frappe du droit (31e) ou d'une tête décroisée (39e). En vain.

À l'entame de la deuxième période, Chelsea reprenait encore l'ascendant au milieu de terrain avant de baisser de pied à l'heure de jeu. 56e : Pennant, qu'on n'avait pas beaucoup vu jusque là, délivrait un centre parfait pour Crouch (56e), mais Cech s'interposait. Trois minutes plus tard, la transversale sauvait l'ancien portier de Rennes en repoussant une tête de Kuyt, en grande forme pour sa première demi-finale de C1 avec Liverpool. Si la formation de Rafael Benitez maîtrisait globalement son sujet, elle ne pouvait plier l'affaire avant la prolongation. Cech s'y illustrait à deux reprises devant Kuyt encore (98e, 118e). Le Néerlandais, à la 101 minute, inscrivait même un but capital, aussitôt refusé pour hors-jeu. Anfield grondait, les Blues soufflaient. Mourinho et Benitez gesticulaient à qui mieux mieux sur leur touche. Les tirs au but décidèrent en toute logique de la qualification et à ce jeu-là, Reina fit régner sa loi, devant Robben d'abord, devant Geremi ensuite.
Chelsea perd toutA la même minute, Chelsea perdait tout. Le Championnat sans doute, depuis son nul à domicile contre Bolton ce week-end (2-2), et la chance de gagner enfin sa première Ligue des champions. Mourinho pouvait maudire Benitez qui, en trois saisons, lui a fait mordre la poussière à trois reprises en demi-finales d'une compétition : Ligue des champions 2005 et 2007, Coupe d'Angleterre 2006. Dès la délivrance, la joute verbale reprenait entre cadres des deux clubs. « C'était un manque de respect de nous traiter de petit club , rappelait Gerrard, mais le petit club a atteint deux fois la finale de la Ligue des champions en trois ans. » Mourinho ne réitérait pas le compliment, mais ne souhaitait pas non plus bonne chance à son adversaire de la soirée. « Je ne leur souhaite pas bonne chance pour la finale car je respecte leur futur adversaire autant qu'eux .» Avant de préciser, fidèle à lui-même : « Dans dix ans, personne ne se souviendra que Chelsea aurait dû gagner 3 à 0 à l'aller, que c'était la meilleure équipe aujourd'hui, que c'était la meilleure équipe en prolongation. » Non, vraiment, personne ne s'en souviendra.
Revenir en haut Aller en bas
http://vic-nba.skyblog.com
vic-nba

vic-nba

Nombre de messages : 115
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

actualité .. journée Empty
MessageSujet: Re: actualité .. journée   actualité .. journée Icon_minitimeJeu 3 Mai - 19:00

Milan pied au plancher

Le Milan ? « Grande, grande, grande ! » , selon La Gazzetta dello Sport, voire « meraviglioso Milan» (merveilleux) pour Il Corriere dello Sport, « Milan Dei (jeux de mots entre « Milan les Dieux » et « Milan Day ») pour Dieci et, tout simplement, « Milanissimo » à la une de Tuttosport. Les quotidiens sportifs italiens ont tous salué de façon dithyrambique la qualification du Milan AC pour la onzième finale de son histoire. Et il y avait de quoi : en l'espace d'un peu plus de quatre-vingt dix minutes, les hommes de Carlo Ancelotti ont administré une véritable correction aux joueurs de Manchester United. Il y a l'ampleur du score (3-0, buts de Kakà, Seedorf et Gilardino), mais aussi une domination presque constante (MU n'a fait illusion qu'aux alentours de l'heure de jeu) et des occasions à la pelle. Cette victoire n'est pas un acte isolé : depuis quelques semaines, le Milan AC a enclenché la vitesse supérieure, comme le démontrent sa victoire (2-0) sur le terrain du Bayern Munich, en quart de finale retour, puis la défaite plus qu'honorable (2-3, avec un but de Rooney dans le temps additionnel de la seconde période) à Old Trafford, lors de la première manche face aux Mancuniens. Sans oublier, non plus, les cinq victoires d'affilée -série en cours- en championnat qui ont permis au Milan de s'emparer de la troisième place de Serie A.
Le Milan négocie cette fin de saison à fond et l'ensemble du groupe répond présent. On pense à Clarence Seedorf et Kakà, qui ont éclaboussé Milan-MU de toute leur classe. En grands champions qu'ils sont, les deux hommes ont su largement hausser le niveau de leur jeu, au fil des matches et au fur et à mesure que la pression montait. Ce qui n'a pas toujours été le cas, par exemple, d'un Cristiano Ronaldo. Mais ils ne sont pas les seuls. Mercredi soir, on a vu toute une équipe se sublimer, réduisant au minimum les possibilités d'expression pour les Red Devils. On pense à un Rino Gattuso, leader au charisme exceptionnel. A un moment du match, il subtilise le ballon à Cristiano Ronaldo, qui chute, puis le milieu de terrain milanais se poste devant lui et exhorte la foule, comme un indien qui lèverait au ciel le scalp de son ennemi. On pourrait parler également de Massimo Ambrosini, rarement titulaire à chaque début de saison et qui finit toujours par s'imposer. Face à Manchester, il aura été un capitaine exemplaire, une digue qui ne laissait rien passer, faisant écran de son corps dès qu'il y avait danger et mettant sa science du jeu au service du collectif. L'Italien s'est même payé le luxe d'une passe décisive à Gilardino depuis sa propre moitié de terrain.
On pourrait ainsi faire le tour du groupe. Le Milan arrive en finale dans une forme splendide. Ce qui tient presque du miracle lorsque l'on se souvient des mésaventures estivales des Rossoneri. Pris dans la tourmente du scandale Moggi, le Milan avait d'abord été privé de Ligue des Champions puis réintégrés en préliminaire, alors qu'il avait terminé le championnat 2005-06 à la 2e place. Joué la C1 dès le début du mois d'août avait été terrible pour les Milanais. En effet, il avait fallu demander aux Italiens champions du monde (Gattuso, Nesta, Oddo, Inzaghi, Gilardino, Pirlo), mais aussi aux Brésiliens, d'écourter au maximum leurs vacances pour être prêts à temps. Si cela avait assuré la qualification pour la phase de poule de Ligue des Champions, l'effet avait été désastreux sur le court terme : les joueurs d'Ancelotti, qui avaient également dû jouer le championnat avec huit points de pénalité, étaient arrivés aux fêtes de fin d'année sur les rotules. Heureusement, la trêve, plus longue qu'à l'accoutumée, avait permis de refaire une solide préparation, assurant aux Milanais du tonus jusqu'au bout de la saison. Voilà Liverpool avisé : les protégés de Silvio Berlusconi sont prêts à se venger de la cuisante désillusion de la finale de C1 2005, lorsque les Reds avaient renversé de façon incroyable la situation (de 0-3 à 3-3, victoire aux tirs-au-but). « Nous avons une Coupe à reprendre », a lâché le président du Milan, mercredi à San Siro. Plus qu'une promesse...
Revenir en haut Aller en bas
http://vic-nba.skyblog.com
vic-nba

vic-nba

Nombre de messages : 115
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

actualité .. journée Empty
MessageSujet: Re: actualité .. journée   actualité .. journée Icon_minitimeDim 13 Mai - 19:08

C1 - 09/05/2007Ferguson parie sur l'AC MilanSir Alex Ferguson, l'entraîneur de Manchester United éliminé par l'AC Milan en demi-finales de la Ligue des champions, s'est dit «absolument certain» de la victoire du club italien en finale de la compétition face à Liverpool, dans un entretien publié mardi par The Sun.
«J'ai dit à Carlo (Ancelotti, entraîneur de l'AC Milan) à la fin de notre demi-finale qu'il ne pouvait pas ne pas gagner la compétition. Carlo m'a donné une magnifique bouteille de vin. Mais je lui ai immédiatement dit que je ne la boirais que si je le voyais soulever la coupe», a-t-il déclaré, visiblement amusé.
L'AC Milan et Liverpool, tombeur de Chelsea en demi-finales, s'affronteront en finale le 23 mai à Athènes dans un remake de l'édition 2005, qui s'était achevée par une victoire à l'arrachée de Liverpool (3-3 a.p, 3-2 t.a.b).
Revenir en haut Aller en bas
http://vic-nba.skyblog.com
Contenu sponsorisé




actualité .. journée Empty
MessageSujet: Re: actualité .. journée   actualité .. journée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
actualité .. journée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simulation de fin de championnat.
» Réactions sur la 25ème journée de Top 14
» Résultat 4 ème journée
» [Prono]14ème Journée [Clôture: Vendredi 18 Novembre 20h00]
» [43] 2 div poule c journée du 03/04

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parlons de Foot :: Tournois Internationaux - Européen :: Ligue des Champions-
Sauter vers: