Parlons de Foot

Ici, on parlera de tout ce qui est racine du mot football ^^
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 journée de 1ere league

Aller en bas 
AuteurMessage
vic-nba

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 26
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: journée de 1ere league   Mar 1 Mai - 19:57

Si Arsenal, déjà assuré de participer à la C1, a battu Fulham (3-1) dimanche dans un match sans grand intérêt, Chelsea, accroché par Bolton (2-2) samedi, a quasiment renoncé à défendre son titre que Manchester, vainqueur d'Everton (4-2), devrait s'adjuger rapidement.
Mourinho abdique «presque»Pour Chelsea, la semaine qui s'annonce est celle de toutes les désillusions possibles après avoir rêvé à voix haute de quadruplé (Coupes nationales, championnat, Ligue des Champions). Après un difficile déplacement à Liverpool mardi, Chelsea peut être déchu de son titre le week-end suivant s'il ne parvient pas à battre Arsenal à l'Emirates Stadium et que United va s'imposer à City. Manchester viendrait alors le 9 mai à Stamford Bridge pour fêter son titre. Tout en haut, « c'est presque fini. Mais dans le football, "presque" est un grand mot. Ce n'est pas complètement fini » a reconnu Jose Mourinho, quelques minutes après le scénario fou de ce duel à distance avec Manchester. Le stratège portugais a pris conscience qu'une page sans doute décisive pour l'attribution du titre de champion d'Angleterre s'était écrit samedi après-midi. En gagnant (4-2) à Everton après avoir été mené 2-0, Manchester United a renversé une situation qui lui était d'autant moins favorable qu'au même moment, à Stamford Bridge, Chelsea était revenu à sa hauteur au classement en menant 2-1 devant Bolton ... avant de se faire rejoindre. Au final, MU porte à cinq points son avance sur son rival et se rapproche de son seizième titre. Le leader et son dauphin ont encore trois matches à jouer. Au bénéfice de leur meilleure différence de buts, un nul pourrait même suffire aux Red Devils pour s'assurer virtuellement un 16e titre en cas de défaite des Blues à Arsenal.

Manchester et Chelsea avaient assez rarement joué à la même heure cette saison. Le chassé-croisé de samedi après-midi n'en avait que plus de sel. Pendant vingt minutes, entre le deuxième but de Salomon Kalou pour les Blues (34e) et l'égalisation de Bolton par Kevin Davies (54e), Chelsea comptait le même nombre de points que son rival du Nord. Pendant les quatorze minutes suivantes, les Londoniens réalisaient encore une bonne opération en revenant à un point au classement. Mais l'égalisation de MU à Everton (68e, Neville c.s.c) renvoyait les duettistes dos à dos (2-2 sur les deux pelouses). Tout a basculé dix minutes plus tard sur un enchaînement contrôle-crochet-frappe de Wayne Rooney à la réception d'un centre de Cristiano Ronaldo (3-2, 68e). Une superbe frappe enroulée de Wayne Eagles dans le petit filet de Laine Tuner mettait un point final au génial rétablissement du leader (4-2, 90e+2). Les démonstrations de joie du banc mancunien s'expliquaient aussi bien par la victoire à Goodison Park que par les informations parvenues quelques minutes plus tôt de Stamford Bridge où Chelsea, au coup de sifflet final, n'était pas parvenu à reprendre l'avantage sur les Wanderers. Les rentrées de Didier Drogba et de Michael Essien à la pause n'ont pas suffi à percer leur défense, recroquevillée dans ses 25 mètres après l'égalisation. Jose Mourinho avait beau haranguer ses troupes en jetant de fréquents coups d'oeil à sa montre, l'entraîneur de Chelsea devait se rendre à l'évidence : pour le titre, l'heure est sans doute passée.

Ferguson supporteur de Wenger ?Alors qu'il ne reste que deux matches à jouer, les Gunners d' Arsenal , victorieux de Fulham dimanche sur un score flatteur (3-1) après un match sans intérêt, trouveraient sans doute une joie mauvaise après une saison ratée à contribuer à la chute des champions sortants. Une victoire leur permettrait par ailleurs d'espérer chiper la troisième place à Liverpool, s'épargnant ainsi un déplacement dans une contrée exotique cet été en tour préliminaire de Ligue des Champions. Si Bolton, Everton, Portsmouth, Tottenham et Reading ont encore leurs chances pour les places en Coupe de l'UEFA, le suspense reste entier pour la relégation. Watford , déjà condamné à la descente, Charlton, Sheffield United, Fulham, Wigan et West Ham tenteront de l'éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vic-nba.skyblog.com
vic-nba

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 26
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: journée de 1ere league   Mar 1 Mai - 19:57

LE CLASSEMENT1. Manchester United, 85 (56)
2. Chelsea, 80 (40)
3. Liverpool, 67 (31)
4. Arsenal, 66 (28)
5. Bolton Wanderers, 55 (-3)
6. Everton, 54 (13)
7. Portsmouth, 53 (6)
8. Tottenham, 53 (0)
9. Reading, 51 (6)
10. Blackburn Rovers, 47 (-4)
11. Aston Villa, 46 (-1)
12. Newcastle United, 42 (-6)
13. Manchester City, 42 (-13)
14. Middlesbrough, 40 (-Cool
15. Sheffield United, 38 (-19)
16. Fulham, 36 (-21)
17. Wigan Athletic, 35 (-22)
18. West Ham United, 35 (-27)
19. Charlton, 33 (-24)
20. Watford, 24 (-32)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vic-nba.skyblog.com
vic-nba

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 26
Localisation : Lille
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: journée de 1ere league   Dim 13 Mai - 18:58

Le titre et la 2e place attribués, la dernière journée de Premier League règlera surtout les affaires de milieu et de bas de classement. Wigan n'aura d'autre choix que de s'imposer contre Sheffield (dimanche, 16h00). Même mission pour West Ham, à Manchester. Everton, Tottenham et Bolton batailleront pour l'UEFA. Enfin, Arsenal peut déloger Liverpool.
WIGAN, SHEFFIELD, WEST HAM : objectif maintien50 millions de livres, soit quelques 73 millions d'euros. La seule mention de cette somme, qui ferait tourner la tête aux millions de Britanniques adeptes du Bingo, donne des sueurs froides aux entraîneurs de Premiership. C'est le coût estimé d'une relégation en Championship. Ce week-end, trois clubs batailleront pour ne pas avoir à effacer une telle ardoise, comme Charlton et Watford . Les regards seront logiquement braqués sur eux, Manchester ayant déjà été sacré la semaine dernière. Les stars de cette dernière journée s'appellent, pour commencer, Sheffield (16e) et Wigan (18e), dont l'opposition vaudra cher. Le premier doit assurer le match nul, le second doit impérativement gagner s'il veut rester parmi l'élite. Le manager de Wigan, Paul Jewell, tente de rester zen et positif : « On gagne, on est sauvé, on perd, on est condamné. On ne peut pas faire plus simple. Savoir que le sort de son équipe ne dépend d'aucun autre résultat est le rêve de tout manager .» Pourtant, il en avouait d'autres, en début de saison, quand Wigan s'affirmait comme l'une des plus prometteuses équipes de la session 2006-2007. Avec seulement trois minuscules points pris sur 24 possibles, l'ex-club de Chimbonda est loin du compte.

Sheffield, de son côté, faisait partie des relégables potentiels dès le début de l'exercice. On s'étonnera moins de l'excitation affichée par le patron du club, Neil Warnock, à quelques heures du mano a mano : « Nous devrions y prendre du plaisir. C'est une aventure que j'apprécie et que j'essaierai d'apprécier ce week-end ». Si Sheffield faillit, il pourra toujours espérer que le nouveau champion, Manchester United , ne soit pas trop grisé par la célébration de son titre et empêche West Ham (17e) de repartir avec un nul d'Old Trafford. Mais, comme le rappelle le jeune défenseur des Hammers, Jonathan Spector, « l'équipe marche bien. Nous avons remporté six de nos huit derniers matches, ce qui constitue une belle série, spécialement à la fin de la saison où la pression est plus intense. »

EVERTON, TOTTENHAM, BOLTON : objectif Coupe de l'UEFAL'autre gros enjeu de la journée tient en quatre lettres : UEFA. Les mieux placés dans cette quête : Everton (5e), en visite à Chelsea , ou Tottenham (6e), hôte de Manchester City , qui avait atteint les quarts de finale de la compétition cette année. Un résultat nul leur suffira. Restent trois postulants objectifs pour le troisième et dernier ticket, même si tout le monde n'a pas la même motivation. Il y a Bolton (7e), qui devrait pour cela battre Aston Villa ; Reading (8e) en visite à Blackburn , mais dont le patron Steve Coppell considère que son club n'est pas encore prêt pour l'Europe ; Portsmouth (9e) enfin, qui devrait espérer une défaite de tous ses rivaux et s'imposer face à Arsenal ...

Les Gunners , justement, acteurs de la dernière énigme de cette ultime journée : parviendront-ils à ravir la troisième place à Liverpool ? Là encore, il ne s'agit principalement que d'une question d'argent, les deux clubs, 67 points chacun, étant d'ores et déjà invités au tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions. Cesc Fabregas préfère, lui, parler d'honneur : « Pour moi, il y a une grande différence entre la troisième et la quatrième place. On joue pour l'honneur, alors il nous faut la troisième place ». Les Reds la défendront, à domicile, contre Charlton , future tête de série de Championship à la rentrée. A priori , du menu fretin pour Steven Gerrard et consorts qui, dans quinze jours à Athènes, se mesureront à un autre gibier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vic-nba.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: journée de 1ere league   

Revenir en haut Aller en bas
 
journée de 1ere league
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PREMIERE LEAGUE 2007-2008
» [ANG] 14ème journée de Premier League
» Barclays Premier League [2018-2019]
» Pronos Coupe du Monde - 1ere journée
» Premier League 2008/2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parlons de Foot :: Championnat Etranger :: Premier League-
Sauter vers: